Et si la transition écologique passait par une révolution comptable ?

Une généalogie des systèmes comptables, une remise en cause de ceux-ci mais aussi la proposition d’un nouveau modèle comptable intégrant l’homme et la nature, c’est ce que nous propose Jacques Richard dans son ouvrage “Révolution comptable — pour une entreprise écologique et sociale”.

Photo by Markus Spiske on Unsplash

“Les chiffres ne sont pas donnés, ils sont politiques.”

C’est avec ces mots que Fabrice Bardet, chercheur à l’Université de Lyon (ENTPE — Ecole de l’aménagement durable des territoires) a débuté l’échange avec Jacques Richard le 25 novembre 2020, dans le cadre des Mercredis de l’Anthropocène organisés par l’Ecole Urbaine de Lyon.

Tout chiffre, et plus globalement…


Depuis quelques années maintenant, ce billet était dans mes brouillons, à l’état d’embryon.

Le départ du monde de Xavier Gorce me pousse ce matin à l’exhumer de mon carnet de note et de le publier ici.

Ce qu’il vient de se passer avec le dessinateur du monde s’est tant de fois produit .

Je ne vais pas citer d’autres noms : qu’ils soient humoristes, éditorialistes, journalistes, politiques, dirigeants ou salariés, la vindicte populaire sur les réseaux sociaux, les soit-disant “tollés” déclenchés par des propos ou des actes que l’on ne connait pas ou que l’on a pas vu, brisent les…


Photo de Monica Silvestre provenant de Pexels

Comment les structures culturelles, durement touchées par la crise sanitaire, peuvent-elles se réinventer ?

À l’heure où la quasi-totalité des préoccupations, en tout cas celles de l’agenda politique et médiatique, se portent sur la santé, que les caméras sont braquées sur l’hôpital et les micros tendus aux médecins et à la communauté scientifique, comment la culture peut exister et aussi revendiquer son caractère essentiel, à la fois pour l’individu mais aussi pour le collectif ?

Un manifeste comme première pierre

Face à ce défi et cette question de sens, la première chose à faire était incontestablement d’écouter et d’échanger avec tous les acteurs culturels, quels…


Photo by Maksym Kaharlytskyi on Unsplash

La ville est-elle seulement une affaire d’adultes ?
Comment mieux intégrer l’enfant dans la construction des espaces publics urbains ?
Les enfants peuvent-ils être plus autonomes dans la ville ?
Quels rôles pour les parents dans le rapport des enfants à l’espace public ?

Autant de questions abordées lors de la dernière session des mercredis de l’anthropocène de l’année 2020, échange entre Stéphanie Cagni, co-fondatrice avec Amélie Mariller de l’Atelier Pop Corn qui développe des outils d’accompagnement participatifs, pédagogiques et interactifs de compréhension de la fabrique de la ville et Clément Rivière, maître de conférences en sociologie à l’Université de…


Le bourdonnement d’une abeille qui rentre par la fenêtre,
La couleur d’un pissenlit qui fend le béton, comme pour défier l’asphalte,
Une souris qui traverse une rue, à la tombée de la nuit, pour trouver de quoi manger
Des humains qui traversent la ville, à la lueur de l’aube, en cherchant pour quoi et pour qui vivre.

Photo by Mert Guller on Unsplash

Quelle biodiversité construire et espérer pour nos espaces urbains ?

Comment repenser les espaces habités pour qu’ils constituent des milieux de vie équilibrés, sains et protecteurs pour tous ceux qu’ils abritent ?

La ville est-elle l’hôte d’un écosystème, ou bien partie constitutive de…


“La plus forte cause d’aliénation dans le monde contemporain réside dans cette méconnaissance de la machine, qui n’est pas une aliénation causée par la machine, mais par la non-connaissance de sa nature et de son essence.”

Gilbert Simondon, Du mode d’existence des objets techniques

Jour 1 — entre impatience et incertitude

Mercredi 28 octobre 2020, 9h sur les campus d’Écully et de Paris d’emlyon business school.
40 participants s’apprêtent à vivre ensemble une aventure de 4 jours.

Entre impatience et appréhension, les participants découvrent -ou pour certains, retrouvent- le makers’ lab de l’Ecole, “tiers-lieu” qui permet à chacun d’apprendre à créer, d’expérimenter et de travailler à plusieurs


Les anti et les pro.

Les “adeptes” de la théorie du complot et les “chiens de garde” du système.

Les partisans et les opposants.

Les fake news et le fact checking.

Comment en est-on arrivé là ?

Comment en est-on arrivé à une telle polarisation du débat public, qu’il soit politique, social, économique ?

Aucun domaine n’échappe à ce phénomène : que l’on parle de foot, de médecine ou de culture, j’ai de plus en plus la sensation que les acteurs du débat public essentialisent les postures et polarisent le discours.

L’information sur la crise sanitaire du covid19 semble incarner…


Photo by Marcellin Bric on Unsplash

Comment allons-nous manger demain ? Comment relocaliser la production agricole sur nos territoires ? Quel rôle pour les collectivités territoriales dans les problématiques agro-alimentaires ?

Fragilisé par les multiples crises systémiques (changement climatique, épuisement des ressources, effondrement de la biodiversité…), le système alimentaire est aujourd’hui très vulnérable.

Depuis quelques années, les collectivités territoriales, notamment certaines communes et intercommunalités, se réapproprient peu à peu les enjeux alimentaires, autrefois au coeur des politiques publiques locales.

Menaces sur l’agriculture

Quelles menaces pèsent sur nos activités de production, de distribution et de consommation de l’alimentation ?

Félix Lallemand est chercheur & cofondateur de l’association Les Greniers d’Abondance


Photo by Andy Holmes on Unsplash

“Nous n’avons pas trouvé de forme de résistance, de subterfuge pour éviter le confinement. Nous avons donné toute la place à la catastrophe”

C’est par ces mots, ceux du philosophe Thierry Paquot, que débutait l’échange “Catastrophe(s) et anthropocène”, qui s’est tenu le mercredi 10 juin 2020 dans le cadre des mercredis de l’anthropocène organisé par l’École urbaine de Lyon.

Sommes-nous dans une époque caractérisée par la catastrophe ?

Pandémies, changement climatique, catastrophes naturelles…Autrefois appartenant au monde des mythes, des légendes ou de la fiction, la catastrophe semble être aujourd’hui une réalité. …


Corps fuyants, regards méfiants, pensées tourmentées.

Plus que la crise sanitaire en elle-même, c’est bien le confinement, acte politique, qui a bouleversé durant ces 2 mois notre rapport au corps. Celui de l’autre d’abord, car plane sur la relation le soupçon de la contamination, mais celui aussi de son propre corps, immobilisé et bouleversé.

Photo by Nate Neelson on Unsplash

La distance comme violence

Ne plus se faire la bise, ne plus se prendre dans les bras, ne plus se serrer la main. Une expérience commune, vécue par près de la moitié de la population mondiale.

Avec l’irruption nécessaire du champ politique dans la crise sanitaire, la pandémie de coronavirus…

Sylvain Léauthier

“De ce qui occupe le plus, c’est de quoi l’on parle le moins. Ce qui est toujours dans l’esprit, n’est presque jamais sur les lèvres.”

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store